7 ans de Sud Web

· 4 minutes

Une page se tourne, puisque l’édition qui vient de s’achever à Aix-en-Provence était ma dernière en tant que membre de l’équipe d’organisation. Comme Loïc ou Thomas avant moi, après plusieurs années à m’être impliqué dans ce projet qui me tient tant à cœur, j’ai décidé de passer la main en toute sérénité.

Pendant toutes ces années l’équipe a acquis l’expérience nécessaire pour organiser une édition avec une logistique impeccable, même dans une ville où aucun membre de l’équipe ne réside. D’autre part je suis confiant dans la résilience du projet, si j’en crois l’implication affichée par les nouveaux membres arrivés ces dernières années.

Mon départ — ainsi que celui de Nathalie —  permettra aussi à l’équipe de bénéficier de sang neuf, d’une vision différente qui lui permette d’expérimenter à son gré comme nous avons essayé de le faire au cours des précédentes éditions.

Il y a de la place pour continuer à casser les codes de ce qu’on peut attendre d’une conférence liées aux métiers du Web, mais qui tient aussi à rappeler aux participants que nous sommes des êtres humains avant tout, dotés d’émotions, de valeurs et d’envies, qui font que notre implication dans des projets est subordonnée au sens qu’elle revêt pour nous.

C’est un message que nous n’avons cessé de rappeler d’édition en édition, et cette année encore, nous avons pu voir que les projets personnels permettent de progresser voire de s’affranchir d’un travail dans lequel on ne se sent pas complètement soi-même et qui nous empêche de donner le meilleur de nous-mêmes.

Sud Web a été un terrain de jeu formidable à ce niveau et nous avons fait en sorte que chaque membre de l’équipe puisse s’investir comme il le souhaitait. Comme dans la journée de l’open space du samedi, il n’y a pas forcément besoin de planifier quoi que se soit pour que les personnes se proposent spontanément pour s’attribuer des tâches.

Le cadre et les objectifs sont suffisamment clairs pour que chacun sache si ce qu’il veut entreprendre aura un impact positif sur le résultat attendu.

Ce sont souvent les conférences et les leçons apprises lors des éditions précédentes qui ont alimenté notre envie de toujours nous améliorer. D’où l’importance de la curation et de la sélection des sujets qui vont amorcer les discussions qui auront lieu ensuite. De ces discussions naîtront des apprentissages, des réflexions, des décisions…

Il suffit de dire oui.

“J’aimerais gérer le budget.”

Oui Nathalie.

“J’aimerais refaire la charte graphique.”

Oui Enza.

“J’aimerais revoir la présentation du site.”

Oui Mathieu.

“J’aimerais particper à la curation et faire évoluer nos offres de partenariat.”

Oui Boris.

“J’aimerais m’occuper de l’animation.”

Oui Amanda.

“J’aimerais m’occuper du design des stickers.”

Oui Alexandra.

“J’aimerais prendre les photos pendant l’évènement.”

Oui Bertrand.

Ces trois dernières années, les intégrations des nouveaux membres ont été plus que réussies. Amanda, Enza, Alexandra, vous m’avez bluffé. Boris, Bertrand, Matthieu, vous avez assuré.

Moment de complicité avec Amanda

Le secret a été d’ajouter toujours plus d’humain.

Si Sud Web est organisé à distance depuis le début, il n’en reste pas moins important de nous voir et de partager des moments de convivialité. Les quelques week-ends que nous passons ensemble permettent d’établir une relation de confiance et un esprit d’équipe, qui nous anime tout au long de l’année.

Il n’y a donc aucune raison pour ne pas laisser la place pour que ce bel évènement continue d’exister grâce à l’implication et à l’énergie d’anciens participants, qui à leur tour, vont vouloir apporter à Sud Web, autant que Sud Web leur a apporté.

L’énergie que nous mettons dans l’organisation nous est rendue au centuple lors de l’évènement, cette énergie j’ai maintenant envie de la mettre au service de nouveaux projets.

Cette année encore le témoignage de Sabine me conforte dans l’idée que tout est toujours possible. J’ai envie d’apprendre de nouvelles choses, faire de nouvelles expériences, mettre mes savoirs aux services de personnes animées comme moi par l’envie de vivre dans un monde où nos rapports sont basés avant tout sur le respect et la confiance.

Cette édition de Sud Web me donne des envies d’ailleurs, je ne sais pas encore de quoi l’avenir sera fait, mais je trouverai en moi la force nécessaire pour continuer de vivre en accord avec moi-même.

Merci à toutes les personnes que j’ai croisées au cours de toutes ces années, pour tous ces échanges qui ont animé mes réflexions. Je ne serai pas la personne que je suis aujourd’hui si je n’avais pas croisé votre route. Je quitte une belle aventure pour en vivre une nouvelle.

Une mention spéciale pour mes ancien·ne·s camarades de jeu, vous m’avez donné envie de donner faire de mon mieux, vous avez fait de moi une personne meilleure.

Merci d’avance à tous ceux qui feront perdurer ce bel évènement.

Longue vie à Sud Web, prenez en soin. C’est un moment tellement précieux, qui communique de belles valeurs, des valeurs qui continueront de m’animer dans tout ce que j’entreprendrai par la suite.

Pour être informé des prochains articles, abonnez vous au flux RSS.

Site sous Jekyll hébergé gratuitement chez Netlify ·

Mail Twitter RSS Feed Github Clock